juin 16, 2024
façades anciennes

Guide de restauration pour les façades anciennes : techniques et matériaux recommandés

Les façades anciennes sont à la fois emblématiques et témoins du patrimoine architectural. Leur restauration est donc primordiale afin de préserver leur charme, leur originalité et aussi garantir une bonne isolation des habitations. Découvrez dans cet article les différentes techniques et les matériaux recommandés pour entretenir et redonner un coup de jeune à ces façades.

Les problèmes courants des façades anciennes

Ces façades doivent souvent faire face à plusieurs types de détériorations ; voici quelques exemples :

  • Dommages mécaniques liés au vieillissement naturel du matériau ou aux intempéries.
  • Fissures dues à des mouvements de terrain, à la maçonnerie qui se dégrade ou encore à des vibrations liées au passage de véhicules.
  • Effritement causé par l’érosion, le gel ou la pollution atmosphérique.
  • Infiltrations d’eau provoquant des problèmes d’étanchéité et accentuant les dégradations.
  • Colonisation par des plantes qui peuvent accélérer la dégradation en retenant l’humidité et en créant des racines pouvant fragiliser la structure.
  • Dégradation des joints, diminuant ainsi la résistance mécanique de la façade.

Techniques de restauration adaptées aux façades anciennes

Afin de redonner vie et éclat à ces façades tout en préservant leur patrimoine, quelques techniques sont envisageables :

Ravalement traditionnel avec enduit de restauration

Ce procédé consiste à appliquer un enduit spécifique à base de chaux ou de ciment après avoir préparé la surface. L’enduit de restauration est particulièrement recommandé pour les façades anciennes car il permet une meilleure respirabilité des murs, mais aussi une régulation de l’humidité. Il offre également une protection contre les agressions extérieures telles que la pollution et les intempéries.

Pose d’un revêtement isolant par l’extérieur

Relativement simple à mettre en œuvre, cette technique est idéale pour renforcer l’isolation thermique de votre habitation tout en respectant le caractère et l’esthétique du bâtiment. Des panneaux isolants seront fixés sur la façade ancienne avant d’être recouverts d’un enduit minéral ou organique. Cette méthode ne nécessite pas de gros travaux et limite les déperditions de chaleur tout en conservant l’apparence d’origine de la façade.

Restauration des joints

La réfection des joints abîmés est essentielle pour préserver la longévité de la façade et améliorer l’étanchéité. Les joints détériorés seront retirés et remplacés par un mortier adapté.

Nettoyage et décapage

Afin d’enlever les salissures et autres éléments nuisibles (mousses, lichens…), le nettoyage de la façade peut être réalisé à l’aide de divers procédés : brossage / décapage manuel, traitement chimique ou encore jet haute pression. Attention cependant à ne pas endommager davantage le revêtement en optant pour des méthodes trop abrasives.

Restauration des éléments décoratifs

Pour entretenir les ornements et sculptures qui font toute l’élégance des façades anciennes, il est souvent nécessaire de refaire leur modelage avec des matériaux appropriés, tout en conservant leurs caractéristiques d’origine.

Matériaux recommandés pour la restauration de façades anciennes

Le mortier à base de chaux

La chaux est un composant essentiel dans la rénovation des façades traditionnelles, car elle permet une meilleure respirabilité des murs ainsi qu’un aspect naturel et authentique. De plus, la chaux apporte une bonne résistance mécanique aux intempéries tout en facilitant la régulation de l’humidité.

La pierre naturelle

Pour reconstruire ou remplacer les éléments dégradés ou manquants de votre façade (encadrements, corniches, pilastres…), la pierre naturelle est un choix approprié pour conserver son allure d’antan. Celle-ci s’intègre parfaitement à l’ensemble et présente une durabilité exceptionnelle face aux agressions extérieures.

Le mortier à base de ciment

Bien que moins respirant que la chaux, le mortier à base de ciment est souvent recommandé pour les façades soumises à un environnement humide ou problématique. Il offre notamment une résistance accrue aux infiltrations d’eau.

Le revêtement isolant par l’extérieur

Il permet non seulement de maintenir son aspect authentique, mais aussi d’améliorer les performances énergétiques de votre habitation. Les matériaux utilisés varient en fonction du contexte et des contraintes (fibre de bois, laine minérale, polystyrène…).

Trouver un professionnel qualifié pour la restauration de votre façade ancienne

Il est primordial de faire appel à un artisan spécialisé dans la restauration de ce type de bâtiments pour vous garantir un résultat à la hauteur de vos attentes. N’hésitez pas à demander plusieurs devis afin de comparer les prestations, les prix, mais aussi les garanties offertes par ces différents professionnels. Ainsi, vous ferez le choix optimal pour redonner vie à votre façade ancienne tout en respectant le patrimoine architectural local.