juin 16, 2024
terrasse en bois

Créer une terrasse extérieure en bois : planification et conseils

La création d’une terrasse extérieure en bois est un projet d’aménagement du jardin qui séduit de plus en plus de particuliers. Elle offre un espace convivial pour profiter des beaux jours et valorise votre maison lors d’une éventuelle revente. Afin d’assurer la réussite de ce type de projet, il est essentiel de suivre quelques étapes clés dans sa planification et sa mise en œuvre. Cet article vous présente les conseils indispensables pour créer une terrasse en bois sur mesure et durable.

1. Choisir l’emplacement idéal pour votre terrasse en bois

L’emplacement de votre future terrasse en bois est l’un des premiers éléments à prendre en compte. Pour déterminer cet emplacement, voici quelques points importants à analyser :

  • Exposition au soleil : Une terrasse exposée plein sud bénéficiera d’un maximum de luminosité et de chaleur ; néanmoins, tenez compte des heures auxquelles vous souhaitez en profiter (matinée ou après-midi).
  • Vis-à-vis : Choisissez un emplacement où votre intimité sera préservée des regards indiscrets, par exemple en ajoutant des panneaux occultants ou de la végétation dense.
  • Proximité avec le jardin : Veillez à placer votre terrasse près de vos espaces verts (jardin, pelouse) afin de faciliter l’accès, mais aussi maintenir un lien visuel harmonieux entre les différents espaces.
  • Niveau du sol : Pour limiter les travaux de terrassement, il est préférable d’opter pour un terrain le plus plat possible. Les dénivelés impliquent d’adapter le système de fondation et peuvent générer des coûts supplémentaires.

2. Déterminer la forme, les dimensions et l’essence de bois

La conception de votre terrasse extérieure en bois passe par une réflexion autour de sa forme, de ses dimensions et de l’essence de bois choisie :

  • Forme et dimensions : Les formes possibles pour votre terrasse sont nombreuses : rectangulaire, carrée, circulaire, etc. La surface doit être adaptée à vos besoins en termes d’utilisation (nombre de places assises, espace détente, coin repas…) tout en respectant les contraintes techniques et réglementaires.
  • Essence de bois : Le choix du bois est crucial pour garantir la durabilité et l’esthétisme de votre terrasse. Vous pouvez opter pour du bois exotique (comme l’ipé ou le cumaru), du bois résineux traité classe 4 (comme le pin) ou encore du bois composite (mélange de sciure de bois et de résine). Chaque essence présente ses spécificités en matière d’entretien, de résistance aux intempéries et d’aspect esthétique.

Pensez aussi aux finitions

Enfin, n’oubliez pas les éléments de finition pour votre terrasse en bois : éclairage intégré (spots), main courante si nécessaire ou même des jardinières pour agrémenter l’espace.

3. Préparer le sol et choisir le type de fondations

Avant d’installer votre terrasse, il est indispensable de préparer le sol pour assurer sa stabilité et sa pérennité. Voici quelques étapes à réaliser :

1. Décaisser : Retirez la terre sur une profondeur d’environ 10 à 20 cm selon la nature du sol.

2. Stabiliser : Installez un feutre géotextile pour éviter la pousse de mauvaises herbes et drainer l’eau de pluie.

3. Niveler : Une fois le feutre posé, appliquez une couche de graviers compactée pour obtenir un sol bien stable et plan.

Pour ce qui est des fondations, plusieurs solutions peuvent s’offrir à vous :

  • Dalles béton : Pour une terrasse en contact direct avec le sol, les dalles béton offrent une solution adaptée au niveau de résistance et de longévité.
  • Pilotis : Idéal pour une terrasse en hauteur ou sur terrain en pente, l’installation sur pilotis permet de stabiliser la structure et de gérer les dénivelés.
  • Plots réglables : Peu coûteux et rapides à installer, les plots réglables en plastique (ou terrassiers) sont une alternative aux fondations béton pour des terrasses de taille moyenne.

4. Poser le platelage et les finitions

Une fois votre sol préparé et vos fondations choisies, il sera temps d’installer le platelage en bois qui va constituer la surface de votre terrasse. Pour cela, vous devrez :

  1. Installer les lambourdes sur les fondations selon un écartement régulier. N’oubliez pas d’utiliser des cales et des vérins pour assurer l’équerrage et l’aplomb de la structure.
  2. Poser les lames de bois perpendiculairement aux lambourdes en respectant un écartement suffisant pour permettre le dilatation du bois. Le choix des vis est également crucial : privilégiez les vis inox autocadrantes et autoperceuses.
  3. Sécurisez les extrémités et réalisez les découpes nécessaires pour correspondre parfaitement aux dimensions et formes souhaitées.
  4. Enfin, terminez la pose en ajoutant les plinthes, l’éclairage, la rambarde ou encore n’importe quelle autre finition considérée lors de la conception.

5. Entretenir sa terrasse en bois régulièrement

Pour garantir la longévité et préserver l’aspect esthétique de votre terrasse en bois, il est primordial de réaliser un entretien régulier. Frequence et méthodes d’entretien varient en fonction des essences de bois.

  1. Nettoyage : Un simple balayage suffit pour débarrasser la terrasse des débris végétaux ainsi que des saletés. Pour les taches résistantes, utilisez une brosse douce avec de l’eau et du savon noir.
  2. Dégrisement : Les bois exotiques peuvent grisonner avec le temps sous l’effet des UV. Le dégriseur ravive leur teinte originelle et élimine les taches tenaces.
  3. Saturation : L’application d’un saturateur permet de nourrir les fibres du bois, de le protéger contre les infiltrations d’eau et améliore légèrement sa teinte initiale.

Grâce à ces conseils avisés, vous serez en mesure de concevoir et réaliser une terrasse extérieure en bois sur mesure, adaptée à votre jardin et durable dans le temps. Pensez aussi à anticiper les éventuelles modifications ou agrandissements souhaités, afin de faciliter leur intégration dans votre projet initial.